Visiter Rome en 3 jours : que faire dans la Ville éternelle ?

Visiter Rome en 3 jours est la durée idéale pour découvrir les lieux incontournables et profiter de la dolce vita italienne. Le Colisée, la Fontaine de Trevi, le Vatican : il y a tant à faire et à voir dans la capitale ! Faire un voyage à Rome, c’est savourer un bon Spritz à l’heure de l’aperetivo, admirer les chefs d’oeuvre de Michel-Ange, découvrir les vestiges antiques du Forum romain, et bien plus encore.

J’ai toujours considéré Venise comme la plus belle ville que j’ai jamais visité. Jusqu’à ce que je sois confrontée à la beauté de Rome. Si vous suivez l’actualité de ce blog, vous savez sans doute que la capitale italienne faisait partie des destinations que je rêvais de découvrir depuis de nombreuses années. Mon vœu a été exaucé en juillet dernier !

Sublime, romantique, grandiose… Les adjectifs ne manquent pas pour décrire la Ville éternelle. Rome est comme je l’avais imaginée : un musée à ciel ouvert. Ses églises, ses fontaines, ses quartiers pittoresques… Quel plaisir de flâner dans cette ville où les vestiges du passé côtoient les monuments du présent. Et que dire de sa gastronomie, généreuse et authentique ? Les mille et une trattorias de la ville sont un vrai régal pour les papilles.

Dans cet article, je vous propose mon itinéraire pour visiter Rome en 3 jours. Je vous livre également mes conseils pour éviter les files d’attente interminables qui pourraient vous gâcher le voyage. Au programme : une escapade rythmée par des visites emblématiques et des pauses gourmandes. Alors, vous venez ?

Itinéraire de 3 jours à Rome
Source photo : @marcomarella

Mon programme pour visiter Rome en 3 jours

Jour 1 : la Rome antique

Pour en prendre plein les yeux dès notre arrivée, nous avons décidé de commencer notre visite par la Rome antique. Direction le Colisée, le plus grand amphithéâtre construit dans l’Empire romain. C’est ici que les gladiateurs s’affrontaient, parfois à mort, et que les condamnés étaient jetés en pâture aux fauves ! Autant vous prévenir : le Colisée est l’un des monuments les plus visités de Rome. Il est donc primordial d’acheter un pass coupe-file sur Internet avant de vous y rendre. Sinon, vous attendrez des heures avant de pouvoir accéder au site !

Le Colisée Rome

Nous avons poursuivi notre visite par le Forum Romain, qui regroupe de nombreuses ruines de l’époque romaine, dont les célèbres marches foulées jadis par Jules César. Pour avoir une vue imprenable sur ce haut lieu du monde antique, grimpez jusqu’au mont Palatin. Vous pourrez alors pleinement apprécier cet ensemble de temples, de basiliques et de places publiques où les citoyens romains se réunissaient pour traiter des affaires aussi bien commerciales, politiques que judiciaires. De là-haut, le contraste entre la Rome antique et la Rome moderne est spectaculaire !

Le Forum romain

Nous avons rejoint ensuite la Piazza di Venezia, située à quelques pas du Forum Romain. Dominée par le monument à Victor-Emmanuel II, cette place fait partie des plus belles de Rome ! J’ai pris plaisir à photographier sous tous les angles la majestueuse façade en marbre blanc de ce bâtiment dédié au premier roi d’Italie. Pour ceux que cela intéresse, le monument abrite un musée sur l’histoire militaire italienne. Mais le véritable intérêt de ce site, c’est sa terrasse panoramique : baptisée “Roma dal Cielo”, elle offre une vue à 360° sur toute la ville. Seul bémol : montez là-haut vous coûtera la somme de 10€. Le prix à payer pour profiter de l’un des plus beaux panoramas de Rome.

Le monument à Victor-Emmanuel II

Jour 2 : la Cité du Vatican

Je vous conseille de dédier une journée complète au Vatican lors de votre voyage de 3 jours à Rome. Bien qu’il soit considéré comme le plus petit état souverain du monde, son musée abrite des trésors d’art et d’architecture que vous ne verrez nul part ailleurs. Et je ne parle pas seulement de la Chapelle Sixtine ! Là encore, un pass coupe-file vous sera très utile. Pour ne pas vous faire pigeonner sur certains sites de revendeurs, achetez vos billets directement sur le site internet du Vatican. Attention, le musée est fermé le dimanche – excepté le dernier dimanche du mois où l’entrée est gratuite.

Lire l'article - Tout ce qu'il faut savoir avant de visiter le Vatican

Le Vatican à Rome

Le musée du Vatican

Impossible de passer à côté de la Basilique Saint-Pierre, la plus grande église du monde. Je ne suis pas croyante, et pourtant, je suis restée bouche bée devant ce monument grandiose ! N’hésitez pas à débourser quelques euros pour monter en haut de la coupole. Vous pourrez admirer de plus près le dôme de Michel-Ange et jouir d’une vue imprenable sur la place Saint-Pierre. Quelques 551 marches vous attendent… alors prévoyez une bouteille d’eau et une bonne paire de chaussures ! Pour les plus fainéants, il est possible de prendre un ascenseur qui vous fera économiser 200 marches.

La Basilique Saint-Pierre

Après l’effort, le réconfort ! Pour clôturer cette journée en beauté, nous sommes allés passer la soirée dans le quartier du Trastevere. Rues pavées, maisons ocres, façades couvertes de vigne vierge… J’ai adoré l’ambiance bohème et romantique de ce quartier où les touristes se mêlent aux locaux à l’heure de l’aperetivo. Vous y trouverez une ribambelle de terrasses pour goûter aux meilleures spécialités romaines. Ne manquez pas de faire un stop dans l’une des plus vieilles pâtisseries de Rome, la Pasticceria Valzani.

Lire l'article - Rome gourmand : ces spécialités à goûter absolument 

Un restaurant dans le Trastevere

Jour 3 : le centre historique

Notre itinéraire de 3 jours à Rome s’est achevé par une journée dans le coeur historique de la ville. Pour éviter la foule, nous nous sommes rendus à la Fontaine de Trevi dès 9h du matin. Après avoir jeté notre pièce porte-bonheur, nous avons rejoint la Piazza di Spagna, célèbre pour ses escaliers et son église de la Trinité-des-Monts. La place est située à proximité des boutiques les plus chic de Rome. C’est l’endroit rêvé pour les accros au shopping qui ont de l’argent à dépenser chez Gucci, Versace, Prada ou Dolce et Gabbana !

Située sur la piazza della Rotonda, le Panthéon est l’un des monuments que j’ai préféré. Ce temple romain est un incontournable de Rome. Il y a de jolies photos à faire, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur ! Si vous y aller à midi, vous pourrez même observer les rayons du soleil à travers le faisceau de lumière qui se trouve sur le toit de l’édifice. A quelques pas de là, la Piazza Navona est quant à elle célèbre pour ses fontaines, dont celle des Quatre-Fleuves bâtie par le Bernin. Ses nombreuses terasses de café sont une invitation au farniente : prenez le temps d’apprécier toute la beauté de l’endroit le temps d’un espresso.

Le Panthéon

En quête de produits typiques à ramener dans notre valise, nous avons rejoint à pieds la place du Campo dei Fiori. Malheureusement, le lieu ressemble plus à un attrappe-touristes qu’à un marché avec des produits locaux authentiques. Nous avons donc décidé de passer l’après-midi dans le parc de la Villa Borghese. Situé en plein centre-ville, ce parc municipal de 80 hectares regroupe quelques musées à voir dont la Villa Médicis et la Galerie Borghèse. Si vous souhaitez visiter cette dernière, sachez qu’il est obligatoire d’acheter son billet à l’avance sur internet. Nous nous sommes contentés de louer des vélos pour explorer ce parc magnifique.

Campo dei Fiori

Le parc de la VIlla Borghese

Rome en 3 jours : les infos pratiques

Quand partir ? Les périodes idéales pour visiter Rome en 3 jours sont le printemps et l’automne, durant lesquelles les températures ne sont ni trop chaudes, ni trop froides. En revanche, mieux vaut éviter les périodes des fêtes religieuses chrétiennes, comme Pâques, Noël ou l’Assomption.

Quel budget pour un weekend de 3 jours ? Entre le vol, l’hôtel, les repas et les visites, je dirais qu’il faut compter environ 500€ par personne. Bien sûr, vous pouvez toujours économiser davantage en choisissant de loger en auberge de jeunesse ou en mangeant sur le pouce la plupart du temps.

Comment se rendre de l’aéroport au centre-ville ? Il existe plusieurs moyens de rejoindre le centre-ville de Rome depuis les 2 aéroports. Si vous atterrissez à Fiumicino, le plus simple est de prendre le Leonardo Express, un train rapide qui vous emmènera à la gare de Termini en 30 min. Son prix est de 14€. Si vous arrivez à Ciampino, prenez le bus qui relie directement l’aéroport à la gare de Termini en 40 min pour seulement 6€.

Comment se déplacer ? Si la ville de Rome compte seulement 2 lignes de métro, elle est néanmoins bien desservie grâce aux lignes de bus et de tram qui desservent la plupart des quartiers touristiques. Un aller simple coûte seulement 1,50€. Si vous prévoyez d’utiliser souvent les transports en commun, il existe des forfaits avantageux pour 3 jours. La plupart du temps, il est tout à fait possible de visiter la ville à pied.

Dans quel quartier loger ? Hôtels, auberges de jeunesse, location d’appartement : il existe de nombreuses options pour se loger à Rome. L’idéal est de dormir dans un quartier central de la ville afin de ne pas perdre de temps dans les transports. Certains quartiers comme le Trastevere ou le centre historique sont plus typiques, mais aussi plus chers ! Nous avons opté pour le quartier de la gare Termini, bon marché et situé à proximité de tous les transports.

Comment visiter Rome en 3 jours ?

Pass Rome 3 jours : lequel choisir ?

Il existe un certain nombre de pass touristiques pour Rome : le Roma Pass, le Roma City Pass, le Rome Sightseeing Pass et l’Omnia Card. Mais alors, lequel choisir ? A mon avis, aucun ! Mis à part les coupe-files pour le Colisée et les Musées du Vatican, le rapport qualité-prix de ces pass n’est pas vraiment rentable. C’est pour cette raison que j’ai choisi d’acheter uniquement des billets pour le Colisée et le Vatican à l’avance sur Internet. Renseignez-vous bien sur les visites incluses dans chaque pass pour être sûr qu’ils soient intéressants selon les monuments que vous souhaitez visiter lors de votre séjour de 3 jours à Rome.


Vous l’aurez compris, Rome a été pour moi un vrai coup de cœur. Je rêve désormais de découvrir le sud de l’Italie. Entre la côte Amalfitaine, la région des Pouilles ou la Sicile, je ne sais que choisir ! Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest. Quant à moi, je vous dit à très vite pour de nouvelles aventures, en Europe ou ailleurs 🙂

Épinglez cet article sur Pinterest :

Visiter Rome en 3 jours : que faire dans la Ville éternelle ?

Leave A Reply

Navigate