Ko Phangan : l’île aux deux facettes

Ko Phangan, Ko Samui et Ko Tao sont situées dans le Golfe de la Thaïlande. Très proches géographiquement, ces trois îles revêtent pourtant un visage très différent. Si votre itinéraire vous le permet, vous aurez peut-être la chance de toutes les visiter. Pour ma part, j’ai fait escale à Ko Samui puis Ko Phangan pour assister à la Full Moon Party.  

Que ce soit clair : j’aime faire la fête quand je pars en vacances ! Mais j’apprécie davantage les endroits qui ont conservés une part d’authenticité. C’est pour cette raison que j’ai nettement préféré Ko Phangan à sa grande sœur Ko Samui.

L’île de Ko Phangan n’est pas seulement le théâtre de la Full Moon Party. Elle cache aussi un côté sauvage lorsqu’on s’éloigne de Haad Rin. J’ai aimé son atmosphère baba-cool, ses bars perchés dans les arbres qui vous invitent à siroter un cocktail confortablement installée dans un hamac. Il m’en faut peu pour être heureuse !


Les plus belles plages de Ko Phangan

Si la plupart des attractions touristiques se situent à la pointe sud de l’île, les plus belles plages de Ko Phangan, elles, se trouvent au nord : Coral Bay, Koh Ma et Chaloklum. Cette dernière porte le nom d’un petit village de pêcheurs. Il y règne une ambiance beaucoup plus paisible que dans le sud de l’île. Du sable blanc, un lagon translucide, une balançoire accrochée au palmier… On peut difficilement faire mieux niveau carte postale paradisiaque.

Si vous logez au sud de l’île, vous y accéderez facilement en taxi. Si vous résidez dans un hôtel excentré, vous pourrez vous y rendre en taxi-boat. Pour nous déplacer, nous avons opté pour le taxi plutôt que le scooter. Bien que les routes de Ko Phangan soient très belles, elles sont aussi rocambolesques, pour ne pas dire dangereuses.

La Full Moon Party : un incontournable de Ko Phangan

L’île de Ko Phangan est mondialement connue pour sa Full Moon Party, sorte de rave party géante qui se déroule sur la plage de Haad Rin. Des milliers de personnes se donnent rendez-vous au coucher du soleil. S’en suit une nuit de débauche jusqu’aux premières lueurs du jour.

De nature fêtarde, j’ai adoré cette expérience. D’ailleurs, j’ai joué le jeu à fond en revêtant le dress-code de la soirée : du fluo de la tête aux pieds. La Full Moon Party est plutôt une fête réservée aux touristes, mais c’est une belle occasion de rencontrer des gens du monde entier.

Durant la Full Moon Party, tout est permis (ou presque). Certains s’amusent à sauter au-dessus d’une corde en feu, d’autres escaladent dangereusement les podiums… certains font même l’amour aux yeux de tous sur la plage !

Pour éviter que la soirée tourne mal, il faut donc rester sur ses gardes. Sans être parano, il suffit de venir avec le minimum d’affaires et de surveiller son verre. Et surtout, ne pas perdre de vue ses amis, au risque de ne plus les retrouver de la soirée.

Pour plus de détails, je vous invite à découvrir mes 5 conseils pour survivre à la Full Moon Party.

Full Moon Party

Quid de Ko Samui ?

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : je n’ai pas apprécié Ko Samui. Certes, on peut toujours y trouver de belles plages, mais cette île n’a plus rien d’authentique. On y va pour faire la fête, lézarder sur un transat toute la journée ou visiter quelques temples sans intérêt – je parle de celui du moine momifié qui porte des lunettes de soleil, quelle drôle d’idée… Seul le village de Bo Phut vaut le détour. On y trouve de jolies boutiques et des bars sympathiques.

Pour moi, Ko Samui n’est ni plus ni moins qu’une succession de stations balnéaires sans charme où les bars et les salons de massage fréquentés par les prostitués sont plus nombreux que les belles plages. Trop d’hôtels, trop de monde… Si vous souhaitez appréhender la vraie culture thaïlandaise, passez votre chemin. En revanche, si vous allez en Thaïlande uniquement pour vous reposer et vous éclater, vous trouverez tout ce qu’il faut à Ko Samui…


Si vous devez faire un choix entre ces deux îles, je vous conseille donc Ko Phangan, qui est selon moi le compromis parfait lorsqu’on recherche à la fois des plages désertes et des soirées animées. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre la tranquillité du nord et l’ambiance délurée du sud !

Épinglez cet article sur Pinterest :

Ko Phangan : l’île aux deux facettes

Leave A Reply

Navigate