Ubud : mon guide pratique pour explorer la perle de Bali

J’avais tellement entendu parler d’Ubub avant de partir que j’avais hâte de découvrir cette petite pépite. Seconde étape de mon itinéraire à Bali, mon premier contact avec la ville fut pour le moins mouvementée. Je fus accueillie par un festival de klaxons et les sollicitations incessantes des chauffeurs de taxi et marchands de rue en tout genre. Était-ce vraiment ça, la capitale spirituelle de Bali ?!

En rejoignant mon hôtel, j’ai vite compris qu’il suffisait de s’éloigner un peu du centre-ville (beaucoup trop touristique) pour découvrir des paysages de rizières verdoyantes. Cernée par une nature incroyablement belle et luxuriante, Ubud s’organise autour d’une rue principale bordée de boutiques, restaurants, musées et d’un marché, théâtre de l’artisanat local.

Si vous faites une halte dans la ville d’Ubud, profitez-en pour aller explorer les environs. Pour cela, louez un scooter ou bookez une excursion. C’est l’option que nous avons privilégié car la moins chère et la plus pratique. Partout dans la ville, des agences proposent de vous emmener visiter les principaux centres d’intérêt. La navette passe vous chercher le matin et vous dépose le soir devant votre hôtel. Si vous recherchez une certaine liberté, louer un taxi à la journée peut être une alternative intéressante (compter entre 30 et 50€). Cela vous permettra d’établir votre circuit sur-mesure et de flâner où vous voulez.


Que faire à Ubud et dans ses environs ?

Rizières de Jatiluwih

Sacred Monkey Forest Sanctuary

A l’extrême sud de la ville, la forêt sacrée des singes est bien plus qu’un lieu où les macaques ont élu domicile. Elle s’apparente plutôt à une forêt enchantée et renferme pas moins de 115 espèces d’arbres différentes. Le challenge ? Admirer la végétation tout en gardant un œil sur la centaine de singes qui vous entourent ! N’apportez pas de nourriture et tout devrait bien se passer.

Ubud Monkey Forest

Les rizières de Jatiluwih

Classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, les rizières en terrasses de Jatiluwih se situent à environ 1h30 de route d’Ubud. Plusieurs parcours plus ou moins longs permettent de se balader au milieu des champs de riz si joliment sculptées depuis des millénaires. C’est sans conteste l’un des plus beaux panoramas de l’île.

Rizières de Jatiluwih

Les sources sacrées de Tirta Empul

Parmi les nombreux lieux de culte balinais, le temple de Tirta Empul se distingue des autres par ses sources sacrées où les dévots viennent s’immerger dans le but de se purifier. Sachez qu’il est possible de se baigner, à condition d’emporter avec vous des vêtements de rechange car les touristes sont tenus de respecter un certain code vestimentaire (et la baignade en bikini n’en fait pas partie).

Tirta Empul Temple

Le temple de Gunung Kawi

Niché au cœur d’une forêt tropicale et traversé par la rivière Pakrisan, le temple de Guning Kawi abrite 10 sanctuaires creusés dans la falaise de plusieurs mètres de hauteur. Ces monuments sont supposés être dédiés à une famille royale datant du XIe siècle. Le site, qui comprend également de superbes rizières, se mérite : il vous faudra descendre (puis remonter) plus de 200 marches pour y accéder.

Gunung Kawi

Dégustation de café Luwak

Saviez-vous que ce café, l’un des plus chers au monde, est produit à base d’excrément de mangouste ? Oui oui, vous avez bien lu ! Vous aurez même l’occasion de le déguster si vous visitez l’une des plantations de café de la région d’Ubud. Et si jamais le café Luwak vous rebute, vous pourrez toujours goûter aux autres saveurs de thés et cafés : vanille, citronnelle, noix de coco et j’en passe…

Café Luwak

L’ascension du Mont Batur

Les amoureux des grasses matinées passeront leur tour, car pour partir à l’ascension du Mont Batur, il faut se lever de bonne heure : 2h exactement (oui, ça pique). Mais vos efforts seront bien vite récompensés lorsque vous atteindrez le sommet à 1 717 mètres d’altitude au lever du jour. Il ne vous restera plus qu’à admirer le fantastique lever de soleil. Pour info, la randonnée s’étale de 4h à 12h, le temps de redescendre. Nous avons payé 350 000 roupies (20 euros) par personne en passant par une agence locale à Ubud.

Mont Batur Bali

Autres activités à Ubud

Spectacles de danse balinaise : tous les soirs, des spectacles de legong, de barong ou de kecak sont proposés aux touristes. Pour obtenir un billet, il suffit de s’adresser à l’un des nombreux vendeurs de rue ou bien se rendre directement sur place, à l’Ubud Palace, le long de la route principale.

Cours de yoga : s’il y a bien un endroit pour s’initier à l’art du yoga, c’est Ubud ! J’ai tenté (et adoré) l’expérience en prenant un cours au Honeymoon Guest House. Au programme : 1h30 de détente pour tout oublier et se recentrer, le tout dans un cadre incroyablement zen.

Cours de cuisine : si vous souhaitez apprendre les secrets de la cuisine balinaise, vous trouverez une ribambelle de cours culinaires dans le centre d’Ubud. Casa Luna est une institution en la matière (même endroit que les cours de yoga).

Musées : difficile de faire son choix parmi les nombreux musées de la ville. Pour ma part, j’ai visité le Puri Lukisan Museum : une large collection de peintures qui permet d’observer l’évolution de l’art balinais à travers les décennies.


Mes bonnes adresses à Ubud

Black Pearl : un restaurant qui propose des plats européens et indonésiens dans un cadre on ne peut plus romantique. Un vrai coup de cœur pour la terrasse avec vue sur les rizières, loin de l’agitation du centre-ville.

The Happy Mango Tree : un restaurant qui fait aussi office d’auberge de jeunesse. Joyeux et coloré, l’endroit propose des plats sympa et pas cher.

Ibu Rai : au cœur d’Ubud, ce restaurant possède une très jolie terrasse illuminée et propose une cuisine savoureuse et raffinée.


Notre hôtel : Dewa House Bisma

Nous sommes restées 4 nuits dans cette chambre d’hôtes que je vous recommande chaleureusement, à la fois pour l’accueil impeccable et la situation géographique. Cet hôtel est situé à 10 minutes du centre d’Udub, mais il est suffisamment éloigné pour passer un séjour paisible loin du brouhaha ambiant. J’ai personnellement adoré la piscine extérieure donnant sur la nature tropicale.

Dewa House Bisma Ubud

Épinglez cet article sur Pinterest :

Ubud : mon guide pratique pour explorer la perle de Bali

1 Comment

  1. Bali, ça a été le premier voyage que j’ai réalisé en solo. Je suis sur un groupe Facebook qui n’arrêtait pas d’en parler et j’ai finalement franchi le pas, c’était une expérience merveilleuse.

Leave A Reply

Navigate