Visiter l’Île Maurice : que faire et que voir sur l’île ?

Quand on pense à l’Île Maurice, la première chose qui nous vient en tête est l’image d’une plage paradisiaque bordée de cocotiers. Mais cet archipel qui baigne dans les eaux chaudes de l’Océan Indien a tellement plus à offrir que son sable blanc et son lagon translucide. Sa cuisiné épicée, ses habitants souriants, ses fêtes religieuses : tous contribuent au charme de ce continent métissé, véritable mosaïque de cultures issues du monde entier.

Ayant résidé quelques mois à Maurice, j’ai eu la chance de côtoyer la population mauricienne et de goûter aux traditions de la vie sur l’île. Bien que la plupart des activités que l’on trouve dans les guides touristiques vaillent le détour, il est également intéressant de sortir des sentiers battus pour appréhender le vrai quotidien des Mauriciens et revenir avec des souvenirs indélébiles.

J’ai laissé un bout de mon cœur à Maurice, c’est donc avec plaisir que je vous livre les expériences qui ont contribué à me faire tomber amoureuse de cette île enchanteresse, de ses paysages qui mêlent toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, mais surtout de sa population, dont la gentillesse et la générosité n’ont pas d’égal.

Que voir et que faire à l’Île Maurice ?

Baie du Cap

Découvrir la culture de la canne à sucre

Parce qu’elle occupe une grande place dans l’histoire de Maurice et qu’elle recouvre une bonne partie de l’île, la canne à sucre est la première richesse du pays. Grâce à elle, on produit du sucre, du rhum et de la bagasse (résidus de canne qui sert à produire de l’électricité). Vous trouverez plusieurs domaines ou musées pour goûter aux délices de cette plante. Je vous conseille l’Aventure du Sucre et la Rhumerie de Chamarel, deux visites qui mettront vos papilles en éveil.

Chamarel Île Maurice

Canne à sucre Île Maurice

Goûter à la cuisine mauricienne

Dholl puris, rotis, samoussas, boulettes, gâteaux piment, mine frit, briani… Goûtez aux mille et une saveurs de la gastronomie locale, subtil mélange de traditions culinaires indiennes, créoles et arabes. L’île abonde de fruits succulents : mangue, goyave, papaye et noix de coco se dégustent sans modération. Préparez-vous à rentrer avec quelques kilos en plus et n’hésitez pas à acheter à manger dans la rue et pas seulement au restaurant. Un seul conseil : faites attention au piment, il y en a quasiment dans tous les plats !

Cuisine mauricienne

Se perdre dans l’un des marchés de l’île

Vous y trouverez des vêtements nettement moins chers qu’en France, mais surtout de l’artisanat pour ramener des souvenirs de Maurice. Privilégiez les marchés de Curepipe, Quatre-Bornes ou Mahébourg, nettement moins touristiques que Port-Louis où vous serez constamment sollicité. Grouillant et coloré, le bazar de Port-Louis est cependant un endroit où j’aime observer les étals de fruits et légumes exotiques, les narines à l’affût de toutes les senteurs d’épices.

Nager avec les dauphins de Tamarin

Il faudra vous lever de bonne heure pour aller à la rencontre de ces mammifères marins dans leur habitat naturel. Les dauphins, qui ont élus domicile dans la baie de Tamarin, montrent le bout de leur nez le matin et on peut les voir passer sous nos pieds avec masque et tuba. Un spectacle magique ! Privilégiez les bateaux qui respectent une certaine distance avec les dauphins, cette activité étant de plus en plus décriée à cause de certains skippers sans scrupule qui poursuivent plus qu’ils ne suivent ces pauvres bêtes.

Dauphins Île Maurice

Escalader la montagne du Morne

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Morne Brabant, trônant à 555 mètres, offre un point de vue à couper le souffle sur tout le sud de l’île. Chaussez vos baskets pour une randonnée de quelques heures sur cette montagne chargée d’histoire. Selon la légende, les esclaves venaient se réfugier en haut du Morne pour fuir leur maître, préférant se jeter du sommet plutôt que de se faire capturer. Depuis, le lieu est considéré comme un symbole de l’esclavagisme à Maurice.

Randonnée le Morne

Appréhender la religion hindoue

A Maurice, près de 70% de la population est de religion hindoue. L’Île possède même un lac sacré, appelé « Grand Bassin », lieu de culte des hindous mauriciens. Je vous invite à aller y faire un tour. Vous serez accueillis par une impressionnante statue du Dieu Shiva. Si vous êtes dans le coin en février ou mars, vous aurez peut-être même la chance d’assister à la grande fête de Maha Shivaratree.  Une occasion en or d’observer les dévots chanter, danser, faire des offrandes et des prières en l’honneur de leur Dieu. Pour ma part, cela demeure mon plus beau souvenir de Maurice.

Grand Bassin Île Maurice

Grand Bassin

Faire du snorkeling dans une pointe corail

Certains endroits sont de véritables aquariums naturels. Vous trouverez un parc marin à Blue Bay, où l’on vous proposera d’embarquer dans un bateau à fond de verre pour aller observer les coraux et les poissons. Un poil trop touristique, j’ai préféré un endroit plus sauvage pour plonger : la plage de la Prairie (entre le village du Morne et Baie du Cap). Maurice est également un lieu privilégié pour faire de la plongée. De nombreuses agences proposent des excursions à la journée.

Admirer les terres des 7 couleurs à Chamarel

Une vraie merveille de la nature ! Semblable à un arc-en-ciel, la terre revêt ici plusieurs variations de couleurs – un phénomène qui s’explique par la présence de cendres volcaniques. Le panorama est plus que splendide, d’autant que le site se trouve au cœur du paysage verdoyant de la région de Chamarel. Sur la route, vous pourrez même apercevoir une jolie cascade.

Terres des 7 couleurs de Chamarel

Cascade de Chamarel

Siroter un thé au Domaine de Bois Chéri

A Maurice, on ne cultive pas que la canne à sucre. Direction la vallée de Bois Chéri pour découvrir la culture du thé dans la seule usine de production de l’île. Un musée retrace l’histoire du thé, puis la visite se poursuit par une dégustation dans un bar panoramique avec vue sur les plantations. Vanille, coco, fruit de la passion… j’ai adoré siroter les saveurs locales mauriciennes. J’ai également fait une belle découverte culinaire : la tapenade de thé !

Bois Chéri

Côtoyer les guépards à Casela

Pour avoir un aperçu de la faune et de la flore de l’Île Maurice, rendez-vous au parc de Casela qui se situe vers Flic en Flac. Cette réserve naturelle renferme de nombreux spécimens exotiques, mais aussi des animaux d’exception comme des lions, des zèbres, des tortues géantes, ou encore des guépards. Parmi les attractions stars du parc, la marche avec « les big cats » est un incontournable. J’ai choisi de rentrer dans l’enclot des guépards pour passer un moment privilégié auprès de cet animal incroyable. J’en garde de supers souvenirs !

Casela guépards

Parcourir le jardin botanique de Pamplemousses

Crée par Pierre Poivre, intendant de l’Isle de France, ce jardin botanique d’une superficie de 25 hectares abrite les plus belles espèces végétales du monde entier, dont plus de 80 espèces de palmiers ! Véritable jungle tropicale, le jardin de Pamplemousses est surtout connu pour son bassin parsemé de nénuphars géants. Pour ne pas passer à côté de tous ses trésors cachés, optez pour la visite guidée (contre un petit supplément à l’entrée du parc).

Jardin de Pamplemousses

Faire une randonnée dans les Gorges de la Rivière Noire

Situé dans le sud-ouest de l’île, le parc national des Gorges de la Rivière Noire est idéal pour s’immerger dans la beauté de la nature mauricienne. Plusieurs agences proposent des treks à la journée ou demi-journée pour observer la faune et la flore endémiques de l’île. Cette randonnée vous emmènera également à la découverte de 7 cascades incroyables et de points de vue sur la région sud de Maurice.

Partir à la découverte de l’îlot Gabriel en catamaran

Petit bout de terre au large de Grand Baie, cette île déserte est un vrai paradis sur terre. On y vient seulement la journée pour barboter dans un lagon translucide et faire du snorkeling. Les agences proposent une excursion en catamaran avec barbecue et apéro sur le bateau. Certains tours incluent également la visite des îles voisines comme l’île Plate ou l’île d’Ambre. Si ces excursions sont touristiques, elles n’en demeurent pas moins très sympathiques. D’ailleurs, elles sont tout aussi prisées des Mauriciens !

Excursion Île Maurice

Îlot Gabriel Île Maurice

Visiter la capitale Port-Louis

Bien que la chaleur y soit écrasante, la capitale de l’Île Maurice vaut le coup d’œil. Outre son marché, il est intéressant de déambuler dans son quartier chinois, où les pagodes et les boutiques de bric et broc se côtoient. Plus généralement, Port-Louis est l’occasion d’observer les Mauriciens dans leur quotidien, puisque une grande partie de la population vient y travailler tous les jours. A l’heure du déjeuner, tous sortent s’acheter à manger dans les échoppes de rue. Sur la place d’Armes, bordée de palmiers, vous pourrez voir l’Hôtel du Gouvernement. Poursuivez la balade au Caudan Waterfront : un centre commercial à ciel ouvert qui donne sur le port. Idéal pour une petite session shopping.

Découvrir l’église au toit rouge de Cap Malheureux

Célèbre pour son toit rouge, l’église Notre-Dame Auxiliatrice a été érigée ici en raison des nombreux naufrages qui se sont produits sur le récif. Elle fait face au lagon et au Coin de Mire, faisant du lieu une véritable carte postale. Chaque dimanche, la messe attire beaucoup de Mauriciens. On peut néanmoins visiter l’intérieur de l’église à tout moment. Un peu plus loin, vous pourrez également observer un joli cimetière marin.

Cap Malheureux

Coin de Mire Île Maurice

Au-delà de ses plages, qui comptent parmi les plus belles de la planète, Maurice est avant tout une île poétique, où le rêve se mêle à la réalité. Une palette de religions, de cultures et de paysages fantastiques, qui a tant à offrir à qui veut bien faire l’effort de sortir de son hôtel 4 étoiles. A travers cet article, j’espère vous avoir donné envie d’aller à la rencontre de son art de vivre, de son peuple et de son histoire. Une chose est sûre : vous reviendrez changé de ce voyage.

Épinglez cet article sur Pinterest :

Visiter l'Île Maurice : que faire et que voir sur l'île ?

Leave A Reply

Navigate