Mon itinéraire à Bali : à la découverte de l’île des Dieux

Bijou de l’archipel indonésien, Bali attire pas moins de 4 millions de touristes chaque année. En a-t-elle perdu de son authenticité ? Dans certains coins comme Kuta, c’est malheureusement le cas. Mais il suffit de s’aventurer hors des sentiers battus pour découvrir une île des Dieux spirituelle, surprenante et envoûtante, loin de l’image du tourisme de masse.

Bali est le genre de destination qui vous change à jamais. Et cela ne tient pas seulement à l’infinie gentillesse de ses habitants. La diversité de ses paysages, mêlant rizières, reliefs volcaniques et plages divines font de Bali un lieu de vacances idéal pour les routards en quête de dépaysement. Il y règne une atmosphère de plénitude exquise, qui invite à ralentir le rythme et méditer sur la beauté d’un jardin tropical, d’une femme élégante déposant une offrande ou d’un coucher de soleil sur un volcan en toile de fond.

N’ayant que 2 semaines pour découvrir Bali, nous avons tout fait pour optimiser au maximum notre séjour en découpant notre circuit en 6 étapes : Jimbaran, Ubud, Munduk, Amed, Gili et Seminyak.

Un itinéraire qui nous a permis d’explorer les multiples visages de Bali.

Mon itinéraire à Bali

Chapitre 1 : La presqu’île de Bukit

Notre circuit a débuté à Jimbaran. Nous avons choisi cette station balnéaire pour sa proximité avec l’aéroport de Denpasar et la presqu’île de Bukit. De là, nous avons pu rayonner dans le sud de l’île afin d’explorer les plages de Bingin, Balangan, Pandang-Padang, sans oublier le temple d’Uluwatu qui offre un fantastique panorama sur les falaises majestueuses de cette région.

A ne pas manquer : tous les soirs sur la plage de Jimbaran, les restaurants installent leurs tables sur la plage et proposent à la carte des fruits de mer grillés au barbecue. Un régal !

Notre hôtel : Melody’s Guest House

Chapitre 2 : Ubud

Impossible de faire l’impasse sur Ubud, la perle de Bali. Capitale de la culture balinaise, la petite ville regroupe tellement d’activités qu’il est facile d’y passer plusieurs jours sans s’ennuyer. Une étape qui nous a permis de visiter les plus beaux temples hindouistes de l’île, mais aussi de partir à l’ascension du Mont Batur au lever du jour.

A ne pas manquer : Les cours de yoga. Il n’y a rien de tel pour se ressourcer physiquement et mentalement pendant ses vacances.

Notre hôtel :  Dewa Bisma Home

Chapitre 3 : Munduk

Petit village situé à 800 mètres d’altitude, Munduk permet de s’immerger dans le Bali rural et authentique. Ici, on vient pour faire de belles randonnées dans les rizières, plantations de café et girofliers. Nous avons beaucoup aimé cette étape, qui nous a permis d’être en contact direct avec les locaux.

A ne pas manquer : plonger dans l’une des nombreuses cascades du village, facilement accessibles. Il suffit de demander la carte !

Notre hôtel : Yoga Homestay

Chapitre 4 : Amed

Amed est le lieu de prédilection pour s’initier à la plongée ou faire du snorkeling dans de super spots situés à seulement quelques mètres du rivage. Un masque et tuba suffiront à faire votre bonheur et à vous occuper une bonne partie de la journée ! Plein de charme, ce village de pêcheurs est connu pour ses barques colorées qui jonchent les plages de sable noir.

A ne pas manquer : le bar « Sunset Point » qui offre une vue imprenable sur le Mont Agung au coucher du soleil.

Notre hôtel : Sama Sama Bungalows

Chapitre 5 : Gili Air

Après un rapide trajet en speed boat depuis Amed, nous avons posé l’encre à Gili Air en Indonésie. Eau turquoise, plages de sable blanc, cette île située au large de Lombok a tout ce qu’il y a de paradisiaque. Le must : de nombreuses excursions proposent de faire du snorkeling avec des tortues. Et je peux vous dire que le spectacle est magnifique !

A ne pas manquer : louer un vélo pour faire tranquillement le tour de l’île.

Notre hôtel : Sejuk Cottages

Chapitre 6 : Seminyak

Dernière étape de notre séjour, Seminyak nous a permis de découvrir le côté vraiment festif de Bali. Beach clubs et boîtes de nuit se partagent le littoral, et même si la plage est belle, c’est l’endroit que nous avons le moins apprécié. Cette station balnéaire reste un bon compromis pour ceux qui veulent à la fois éviter Kuta et loger près de l’aéroport.

A ne pas manquer : Tanah Lot, l’un des sites les plus visités de Bali. Erigé sur la mer, ce temple hors du commun vaut le coup d’œil.

Notre hôtel : The Aswana Hotel

Avant de partir…

Formalités d’entrée : Aucun visa n’est obligatoire si on prévoit de rester sur le territoire balinais moins de 30 jours. De Paris, il faut compter entre 15 et 20 heures de voyage (suivant la longueur de l’escale) pour se rendre à Bali.

La monnaie est la roupie indonésienne : 1 euro équivaut à environ 15 000 roupies. Préparez-vous à avoir entre les mains des liasses de billets.

La langue officielle est le balinais : « Bonjour » se prononce de 3 façons différentes (rien que ça!). On dit “Selamat pagi” entre 5h et 10h, “Selamat siang” entre 12h et 15h et “Selamat sore” entre 15h à 18h. Le plus simple reste encore de parler anglais avec eux !

Aucun vaccin n’est obligatoire : En revanche, il est fortement conseillé de se faire vacciner contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde. Un traitement antipaludique est inutile si vous prévoyez de ne visiter que Bali.

Le meilleur moment pour s’y rendre : Pendant la saison sèche, de mai à octobre. La haute saison touristique se déroule au mois de juillet et août. Je ne saurais que vous conseiller de partir en décalé.

Transports : Il est très facile de se déplacer à Bali. Taxi, navette, bus ou scooter (pour les plus téméraires) sont mis à disposition des touristes.

Budget : Pour deux semaines de vacances, comptez environ 1 500€, billet d’avion inclus. Cela vaut pour les petits budgets puisque nous avions choisi des hôtels à 20€ la nuit (ce qui correspond là-bas à un hôtel très correct avec piscine et petit-déjeuner compris). Bali est une destination vraiment bon marché.

Rizières de Bali

Épinglez cet article sur Pinterest :

Mon itinéraire à Bali : à la découverte de l’île des Dieux

 

4 Comments

  1. Bonjour, combien avez-vous payez le trajet de Bali jusqu’à Gili ? Merci

    • Amandine Reply

      Bonjour Laurine, nous avons payé 30€ l’aller-retour jusqu’à Gili. Les billets sont à vendre dans la plupart des agences et les hôtels également 🙂

  2. Bonjour Amandine,

    À quelle période êtes vous allés à Bali?

    Nous envisageons d’y partir en mars prochain mais nous hésitons par rapport au temps.

    Merci pour vos conseils.

    Maxime

    • Amandine Reply

      Bonjour Maxime,

      Je suis partie à Bali fin août, pendant la haute saison. Il est tout à fait possible de partir en mars, d’autant plus que les prix sont beaucoup plus intéressants. Vous prenez seulement le risque d’avoir quelques épisodes de pluie ou de ne pas pouvoir faire les trek sur les volcans à cause du temps. Comme Bali possède un climat tropical, je pense qu’il y a quelques averses dans la journée mais qui ne durent jamais très longtemps !

Leave A Reply

Navigate